Comment soutenir la diversité donne une longueur d’avance à votre entreprise

De nombreuses organisations prétendent soutenir la diversité, l’égalité et l’inclusion (DEI). Certaines, cependant, n’ont pas encore compris que s’assurer que la DEI fait partie du processus d’embauche est l’une des clés du succès.

Qu’est-ce que la DEI ?

Les politiques efficaces de diversité, d’équité et d’inclusion (DEI) impliquent de prendre des mesures actives pour s’assurer que les personnes d’ethnies, de sexes, de capacités, de cultures et de personnalités différentes soient représentées, aient des opportunités et soient soutenues face aux préjugés historiques et structurels. La DEI n’est pas une question de cases à cocher.

Il s’agit d’apporter des changements transparents et significatifs qui englobent tous les travailleurs et leur donnent le sentiment d’être une partie essentielle de l’organisation.

Le déficit de compétences

En avril dernier, nous avons publié la première partie de notre enquête en plusieurs parties intitulée « L’avenir du travail » sur le défi croissant que représente la recherche des bons candidats. Menée en collaboration avec le cabinet d’études indépendant Dynata, l’enquête a révélé que les plans d’embauche au Royaume-Uni sont en hausse alors que la pénurie de compétences est plus importante. 87 % des entreprises britanniques ont déclaré avoir du mal à pourvoir les postes, un tiers d’entre elles estimant que le déficit de compétences se creuse. Les entreprises britanniques nous ont dit que les recruteurs doivent chercher plus fort et plus loin pour trouver des talents, libérant ainsi le potentiel inexploité pour combler le manque de compétences.

Il est donc logique, d’un point de vue commercial, de veiller à ce que tous les candidats, indépendamment de leur race, de leur sexe ou de toute autre caractéristique, soient pleinement pris en compte dans le processus de recrutement. Aujourd’hui, le DEI n’est pas une option facultative mais un élément crucial de l’entreprise moderne. Dans la deuxième partie de notre enquête « Future of Work », nous avons demandé à plus de 3 000 professionnels du recrutement, de l’acquisition de talents et des RH leur avis sur l’importance d’embrasser la différence afin d’attirer les talents.

Embrasser la différence

40 % des organisations qui ont participé à l’enquête ont déclaré que les candidats s’attendent plus que jamais à apprendre les plans d’une entreprise pour devenir plus diversifiée, tandis que 70 % s’attendent à ce que les entreprises soient ouvertes sur la diversité de leur personnel. Les recruteurs reconnaissent de plus en plus que la DEI est un facteur permettant d’attirer les bons talents – et que ces derniers veulent connaître les efforts d’une entreprise en matière de DEI. 45 % des employeurs estiment que la constitution d’une main-d’œuvre diversifiée est une priorité pour conserver les talents existants et attirer de nouveaux employés. Et, chose peut-être surprenante, nous avons constaté que près de deux tiers des employés (62%) refuseraient une offre d’emploi d’une entreprise dont la culture ne favorise pas la diversité.

Le monde du recrutement, comme le reste de la société, a dû faire face à une remise en question ces dernières années, la diversité, l’équité et l’inclusion (DEI) étant poussée au premier plan. Notre enquête a révélé que près d’un quart des organisations incluent déjà la diversité, l’équité et l’inclusion dans leurs pratiques de recrutement. En outre, 30 % cherchent à encourager une plus grande diversité dans les postes de direction.

Cependant, la diversité n’est pas ce que vous dites, mais ce que vous faites. Il est donc encourageant de constater que 40 % des entreprises intègrent la DEI dans leurs processus et stratégies de recrutement. Ce n’est pas seulement la bonne chose à faire sur le plan éthique – cela profite à l’entreprise, à la main-d’œuvre et aux communautés dans lesquelles nous opérons. C’est une tâche permanente, et les entreprises reconnaissent qu’elles ont encore beaucoup à faire. Il est toutefois inquiétant de constater que seulement 19 % des employeurs ont des stratégies pour engager les personnes neurodiverses. Il s’agit d’un domaine sur lequel les employeurs doivent se concentrer et agir, sinon ils risquent de passer à côté de ceux qui ont des talents uniques.

Les organisations commencent à comprendre que les différences ne sont pas nécessairement négatives et commencent à valoriser un éventail diversifié de points de vue et de voix, des personnes handicapées dont seulement la moitié sont au travail, en passant par les personnes neurodiverses (par exemple l’autisme – seulement 22% des adultes autistes au Royaume-Uni ont un emploi quelconque), indique le rapport.

Une bonne communication est vitale

De nombreuses organisations veillent désormais à communiquer leurs politiques RH en matière d’inclusion afin que les candidats puissent comprendre la culture d’un nouveau lieu de travail potentiel avant même d’envisager de postuler à un poste. Selon l’étude, à l’échelle mondiale, 86 % des employés considèrent que la diversité, l’équité et l’inclusion (DEI) sont d’une importance capitale. Et les employeurs en tiennent compte, puisque 45 % d’entre eux estiment que la constitution d’une main-d’œuvre diversifiée est une priorité pour conserver les talents existants et attirer de nouveaux employés.

L’enquête a révélé que les organisations qui donnent la priorité à la DEI l’utilisent comme un mécanisme pour attirer les talents et combler le manque de compétences. Cependant, seuls 8 % des employeurs affirment que les initiatives DEI figurent parmi les trois principaux changements qu’ils apportent pour attirer de nouveaux employés, bien que cela puisse également refléter le fait qu’ils estiment avoir déjà mis en place des processus solides.

Recommandations basées sur le rapport

Monster recommande aux organisations de créer un lieu de travail ouvert et accueillant pour les travailleurs neurodivergents :

  1. Prendre le temps de comprendre les besoins spécifiques éventuels. Pendant la semaine d’intégration de votre recrue, prenez le temps de vous asseoir et de découvrir quels sont ses besoins et ses difficultés. Traitez-les comme un avantage et non comme un fardeau.
  2. Demandez à bénéficier du programme « Access to Work » (accès au travail). Les employeurs peuvent obtenir des subventions pour aider les personnes handicapées à commencer ou à rester au travail.
  3. Soyez flexible et prêt à vous adapter. Les employeurs qui sont flexibles et prêts à s’adapter sont plus susceptibles de profiter des avantages d’une main-d’œuvre neurodiversifiée.

Les principaux conseils de Monster pour faire de la DEI une priorité dans le recrutement sont les suivants:-

  • Débutez en regardant vers l’intérieur: écoutez vos employés et apprenez de leurs expériences. Utilisez les données pour repérer les tendances, mais ne vous arrêtez pas là. Utilisez l’expérience vécue des collègues pour vous aider à élaborer des politiques DEI et à fixer des priorités.
  • Créez des descriptions de poste plus inclusives: rédiger des annonces d’emploi qui se concentrent sur les compétences, l’attitude et l’approche est essentiel pour attirer les talents. Ne revenez pas au cliché, mais créez des descriptions de poste qui suscitent et inspirent des candidatures de la part de ceux qui ont les compétences pour réussir.
  • Mettez en évidence l’engagement envers DEI: si vous faites de grandes choses, faites-le savoir. Votre position sur DEI est une source d’avantage concurrentiel, alors utilisez-la. Faites connaître les avantages, les politiques et les processus qui montrent ce que vous faites.
  • Soyez transparent : Les employés veulent savoir que vous faites des progrès, alors soyez transparent avec les succès et soulignez les défis. Chaque organisation peut – et doit – faire plus.
  • **Vérifiez le processus d’embauche : la diversité n’est pas ce que vous dites mais ce que vous faites – assurez-vous donc que les processus d’embauche inclusifs sont intégrés à tous les niveaux. De la candidature à l’entretien, votre personnel doit reconnaître et respecter les différences.
  • Revitalisez le pipeline de talents: engagez-vous auprès de nouveaux groupes, passez des annonces dans de nouveaux endroits ou travaillez avec des experts pour trouver des candidats possédant les compétences dont vous avez besoin.
  • Ne vous arrêtez pas à l’embauche inclusive: les entreprises sérieuses en matière de DEI veillent à ce qu’il y ait un soutien à chaque étape pour les nouvelles recrues et le personnel existant. Les programmes de leadership et de développement soutiennent les talents sous-représentés depuis le début de leur carrière jusqu’à la salle du conseil. Le personnel doit être libre de partager ses opinions, et les employeurs doivent écouter leurs voix.

Dans l’ensemble, nous sommes encouragés de voir les employeurs apporter des changements pour créer un environnement de travail positif qui reconnaît et récompense les différences, car, au final, nous en bénéficions tous. Notre enquête montre qu’une culture d’ouverture et d’acceptation, et les politiques qui la soutiennent, sont essentielles pour attirer les meilleurs talents.